La musique s’adresse à l’intelligence du cœur.

Intelligent, dites-vous ?

Nous connaissons une jeune fille qui vit avec une déficience intellectuelle. Sa grande difficulté est de comprendre et de maîtriser les concepts abstraits. Car, ils sont liés à un mode de réflexion détaché de ce que ses sens perçoivent.

En revanche, elle possède l’intelligence du cœur. Cette forme d’intelligence souvent déficiente chez la plupart d’entre nous et surtout chez les plus nantis en QI.

Sa capacité à percevoir les autres, la musique, le monde ne passe pas par le jugement desséchant du mental. Elle ne juge pas autrui et ne se juge pas. Elle ne connaît pas les travers de l’Égo qui nous empêchent d’être spontané et d’aimer. Il faut d’ailleurs lui apprendre à ne pas dire « Je t’aime » à tous ceux qu’elle rencontre. Puisque ceux qui sont dans la peur et le manque risquent de mal interpréter son discours.

Elle chante avec son cœur

Lorsqu’elle apprend une chanson, elle la reçoit dans son cœur. Elle l’apprend par cœur, peu importe dans quelle langue elle est écrite. Elle ne se dit pas : « – Oh non ! C’est du suédois, je ne serai jamais capable. » Elle écoute et répète avec ferveur les hymnes nationaux de tous les pays.

Lorsque nous, les gens « normaux », avons peur de l’inconnu, peur d’apprendre de nouvelles langues, de nouvelles chansons, je me dis que nous devrions nous rappeler l’ouverture que nous avions lorsque, tout-petits, nous avons appris à gazouiller, à chanter puis à parler. Nous devrions nous souvenir que la meilleure façon d’apprendre est d’être réceptif, d’ouvrir son cœur, ses sens et sa conscience pour recevoir les informations sans les filtrer, sans les cataloguer.

La musique n’appartient pas au mental.

Et même si nous avons développés des outils d’écriture pour la diffuser à travers le temps, la musique a toujours été chuchotée à l’oreille des compositeurs avant d’être relatée par écrit. La musique est fluidité, sensation, émotion, vague vibrante. Les notes résonnent dans notre cœur autant que dans nos oreilles. Elles sont perçues par notre peau et stimule notre énergie. Et puis, la mélodie suit et guide nos émotions les plus diverses. La musique est remplie d’amour.

Finalement, apprendre par cœur une chanson, c’est vraiment apprendre à accueillir la musique dans son cœur et à la rediffuser à partir de lui. Si une légère référence à l’intellect peut être intéressante en tant que soutien mnémotechnique, il s’agit de rester présent à ses sens.

La vie est courte… Par conséquent, je vous invite à reléguer votre juge intérieur aux oubliettes, à retrouver votre cœur d’enfant et à venir chanter avec nous, sans retenue, juste pour le plaisir de se sentir vivant et vibrant…

Jocelyne Z’Graggen

Note fille pose pour la Boîte Blanche

A propos ecole

L’École de chant, Le Cœur à Chanter est une école de chant d’un genre différent. Créée en 1999, ses deux professeurs à la fois chanteurs professionnels et diplômés au niveau universitaire désirent offrir à quiconque a le goût de chanter la possibilité de découvrir sa vraie voix en harmonie avec sa personnalité et son histoire. Bienvenue à tous.

Les commentaires sont clos.