La voix la plus touchante est
celle qui dévoile notre humanité !

Ah ! L’ego…

Avez-vous déjà dit ou entendu dire : « 0h là là ! Il (ou elle) est dans son ego ! » ?

Voilà une phrase facile à placer dans une conversation et qu’à mon tour, j’utilise parfois.

Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Pour la plupart d’entre nous, cela exprime un orgueil démesuré, une façon de se présenter au monde prétentieuse et égocentrée et une attitude défensive.

En m’observant, je m’aperçois que lorsque je reçois le plus petit reproche de la part de mon conjoint, aussitôt, je réplique et j’attaque, au lieu de dire : « Eh bien oui, tu as raison… Je devrais… Excuse-moi. Je vais faire attention. » Évidemment, j’en suis consciente et je prends le temps ensuite de réfléchir. Mais pourquoi, alors que je désire tant être une personne aimante et bienveillante, pourquoi est-ce que je me retrouve prise dans les filets de l’ego ?

Je réalise que je dois encore construire mon estime personnelle, que j’ai besoin de me présenter sans taches et sans défauts et que j’ai peur de ne pas être aimable, si je ne fais pas tout à la perfection.

Pouvoir, richesse, célébrité ?

Cette prise de conscience me permet d’ouvrir plus grand mon cœur et de cesser de juger ceux qui se protègent et passent la majeure partie de leur vie à courir après l’amour et la reconnaissance. Et cela passe par toutes sortes de quêtes, comme celle du pouvoir, de la richesse, de la célébrité, voire même de la violence et des abus de toutes sortes. Dorénavant, je ne vois plus tous les blessés qui nous gouvernent et nous divertissent de la même façon.

Je reçois parfois des rêves d’éveil desquels je ressors transformée. Je me souviens de l’un d’eux. J’y rencontrais des enfants soldats. Leur regard était rempli de haine. Je leur criais qu’ils ne comprenaient pas que leur haine était motivée par le manque d’amour ; que ce qu’ils cherchaient à tuer chez l’autre, c’était justement les cris de cette blessure si grande et si profonde ; ils avaient le droit à l’amour. En recevant mes paroles, ils se mirent à pleurer et à laisser tomber leurs armes… J’avais rejoint leur cœur et fait disparaître la colère pour laisser place à l’amour.

Alors, la prochaine fois que vous serez tenté de juger l’autre, rappelez-vous que l’on ne voit chez l’autre que ce qui fait écho en nous. Si je trouve une personne belle, c’est parce que je suis capable de percevoir la beauté en moi. Si je trouve qu’elle est dans son ego, bien sûr, cela peut être une simple observation de ses processus de défense. Mais si cela me dérange, m’agace, c’est très souvent que je projette sur l’autre ma propre expérience intérieure.

Et chanter dans tout ça ?

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça ? Tout simplement parce que chanter, c’est entrer de plein pied dans ces processus de projection et de protection. Pour aller à la conquête de la vraie voix, nous n’avons pas le choix que de commencer par rencontrer « Ce Gros Personnage » qui bloque la route à ce qu’il y a de plus beau et de plus pur en nous. En voulant nous montrer sans faille, nous nous cachons derrière un masque que nous croyons valorisant, alors que nous sommes déjà parfaits dans notre essence.

La voix la plus belle et le plus touchante est celle qui dévoile notre humanité, notre fragilité, tout autant que notre force et notre lumière. Elle n’est accessible que lorsque l’on accepte de lâcher prise et de baisser la garde.

Par conséquent, je vous invite, durant ce temps des fêtes, à repenser à vos jugements et à vos projections. Faîtes la paix avec les autres. Prenez-vous là où vous êtes. Et souvenez-vous que Jésus est venu nous apprendre à lâcher nos rôles et nos costumes, de la manière la plus humble qui soit. Non pas, comme l’église nous l’a parfois enseigné, pour s’autoflageller et éteindre toute fierté. Mais au contraire pour glorifier à la fois notre part d’humanité et de divinité… « Ne mettez pas votre lumière, sous le boisseau, mais briller… Et répandez-la autour de vous. » Joyeux Noël à tous…

Jocelyne Z’Graggen

A propos ecole

L'École de chant, Le Cœur à Chanter est une école de chant d'un genre différent. Créée en 1999, ses deux professeurs à la fois chanteurs professionnels et diplômés au niveau universitaire désirent offrir à quiconque a le goût de chanter la possibilité de découvrir sa vraie voix en harmonie avec sa personnalité et son histoire. Bienvenue à tous.

Les commentaires sont clos.