Lumineuse année 2022

Guerres et Paix

Depuis toute petite, je me suis interrogée sur les guerres. Quand je regardais les grandes personnes se chicaner pour des raisons qui me paraissaient bien futiles. Je me disais que si, à l’échelle d’une famille, nous étions incapables de régler de petits conflits, comment y arriverions-nous à la grandeur de la planète ?

Je sais que beaucoup d’entre nous se sentent impuissants face à ce qui se passe. Mais j’aime croire que nous avons peut-être le pouvoir de changer les choses, ne serait-ce qu’en commençant par faire le ménage à l’intérieur de nous.

Et si ce qui arrivait dans le monde était le reflet de la dualité qui nous habite ? Et si nous étions davantage créateurs du monde dans lequel nous vivons que ce que nous pensons ? Et si, en nous écartant des valeurs et des lois fondamentales de l’univers, nous avions perdu le contact avec l’essence même de ce qui fait la vie, notre vie ?

Nous avons passé des milliers d’années à construire nos sociétés pour aller de plus en plus vers de belles valeurs. Et nous sommes entrain de tout détruire parce que c’est notre cerveau de la peur qui agit à notre insu. Nous sommes redevenus des animaux dont l’instinct de survie surpasse tout.

Il est temps de sortir de cet état de sidération.

Il est temps de reprendre la maîtrise de nous-même et de cultiver en nous une autre vision du monde. Nous sommes en plein rite d’initiation. Il est facile d’être serein et bienveillant en temps de paix. Cela est beaucoup plus difficile en temps de guerre. Nous avons là une chance de développer des forces et des talents que nous ne développerions jamais sans y être contraints.

Alors, oui, c’est une lutte de tous les instants. Mais soyons conscients que nous ne retrouverons jamais un monde d’amour et de lumière, si nous continuons à cultiver en nous la haine et la séparation. Ce diable, cette division, que nous voyons à l’extérieur ne fait que refléter ce que nous sommes à l’intérieur de nous. S’il est si facile de nous diviser, c’est parce que cela trouve un écho en chacun de nous. Regardons ce diablotin droit dans les yeux afin qu’il se retrouve dans la lumière et perde de son pouvoir.

104743

Ombres et Lumières

J’ai toujours considéré que de rechercher la lumière ne valait rien, si on ne prenait pas d’abord le temps d’accueillir nos parts d’ombre.

L’homme a naturellement besoin de construire sa réalité en classant les choses en catégorie. Mais ce faisant, il se mutile intérieurement. Au lieu d’accueillir les deux parts de lui comme faisant partie d’un tout, il se coupe en deux et se coupe des autres. Il freine le mouvement de la vie et empêche la créativité et la nouveauté.

Je crois que c’est la même chose en ce moment. Si nous voulons changer le monde, nous devons d’abord identifier l’obscurité qui nous habite pour l’accueillir et la transmuer en or et en lumière. Et pourquoi pas, à l’image du Tao, pour la considérer comme deux parties d’un même tout. C’est ainsi que nous guérirons individuellement et collectivement.

Je ne dis pas qu’il en sera fini de la dualité. Mais nous aurons avancé sur le chemin de la connaissance de soi et du Soi. Cette lumière et cet amour tant désiré se frayerons un chemin en nous. Car, il suffit d’une petite étincelle pour faire cesser l’obscurité, éclairant ainsi notre conscience, notre vision du monde et rallumant l’espoir. Et tout ceci, nous mènera vers l’amour inconditionnel.

La pratique du chant et de l’état méditatif me donnent les outils pour traverser cette période de transition. En chantant, je prends contact avec ce qui m’habite. Je nettoie et libère mes parts d’ombre et j’offre au mon monde les notes de ma mélodie personnelle. Ce faisant, la musique réveille en mon cœur un espace d’amour si chaud et si grand qu’il me plonge vers l’éternité du moment présent, au sein duquel la dualité de la vie et de la mort n’existe plus. J’entre dans la magie de l’instant présent où se cachent les plus beaux présents.

Et si le monde autour de moi est encore le même, je me sens mieux et je m’attire des personnes et des situations lumineuses qui me permettent de croire en la renaissance d’un monde meilleur.

Je vous souhaite une année riche en allumage de réverbère, afin que chacun d’entre nous grandisse en conscience et en humanité.

Jocelyne Z’Graggen

A propos ecole

L'École de chant, Le Cœur à Chanter est une école de chant d'un genre différent. Créée en 1999, ses deux professeurs à la fois chanteurs professionnels et diplômés au niveau universitaire désirent offrir à quiconque a le goût de chanter la possibilité de découvrir sa vraie voix en harmonie avec sa personnalité et son histoire. Bienvenue à tous.

Les commentaires sont clos.